La boxe est un sport janséniste — Roland Barthes

Culture Boxe

Little Big Manny

Par    le 8 février 2010

On ne devient pas le meilleur boxeur toutes catégories de poids confondues en un jour. La route est longue et pour Manny Pacquiao – des bidonvilles de General Santos au MGM Grand de Las Vegas – elle a été plutôt vallonnée. Devenu champion du monde dans 7 catégories de poids différentes et présentant un palmarès de 50 victoires – dont 38 K.O – pour 3 défaites et 2 nuls, le Philippin est un cas à part.

Enfant de la rue mal nourri, il peine à atteindre les 50 kg et se rend à ses premières pesées les poches remplies de bouts de métal afin de faire le poids minimal exigé pour combattre. Près de 15 ans plus tard, lesté de 15 kilos supplémentaires,  il est le champion incontesté WBO des poids welters (66,6 kg) et le meilleur boxeur en activité.

Le plus fou : il n’a pas perdu une once de sa vitesse supersonique. Quant à son punch, il lui a valu la distinction de « K.O de l’année 2009″ pour la destruction du Britannique Ricky Hatton, resté de longues minutes inanimé au centre du ring, brisé par un violent crochet du gauche. Le Ghanéen Josuah Clottey qui a RDV avec « Little Big Manny » le 13 mars prochain peut commencer à se faire du souci…

nicolas@zeisler.fr

Little Big Manny

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>