La boxe est un sport janséniste — Roland Barthes

Culture Boxe

Les pigeons de Tyson

Par    le 1 avril 2010

Tyson est décidément un drôle de type.  Capable d’exterminer n’importe quel bipède, entouré d’une armée d’ « amis » autoproclamés et convoité par les créatures les plus voluptueuses du Showbiz, même à l’apogée de sa gloire la bête n’a jamais avoué de tendresse que pour ses pigeons.

Enfant, déjà fasciné par la lie de l’espèce volatile, il découvre sa puissance de feu en rossant un « grand » qui venait de briser le cou de son pigeon préféré.

Près de 45 ans plus tard, la boucle est près d’être bouclée. « Iron » Mike, qui dit posséder plusieurs centaines de rats volants, se lance un dernier grand défi. Suivi par les caméras de la chaîne American Planet, il préparera et fera concourir ses bêtes dans des impayables courses de pigeons. Le principe est bête comme chou : tout le monde lâche ses champions au même endroit et le premier rentré au colombier a gagné… Nul doute que l’ancienne idole des rings saura trouver les arguments pour faire voler ses oiseaux à la vitesse de l’éclair.

Cela dit, l’émission « Taking on Tyson », programmée pour le début de l’année prochaine, soulève déjà des réactions ulcérées. La PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) accuse le show de cruauté envers les animaux et craint que les courses ne fassent l’objet de paris illégaux. Une action en justice est en cours. Pendant ce temps là, un porte parole d’American Planet affirme : « les pigeons seront bien traités et respectés par leurs maîtres« .

Nous voilà rassurés !

Pour en savoir plus sur Mike :

La biographie I et la biographie II (la suite)

L’entraînement

nicolas@zeisler.fr

Les pigeons de Tyson

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>