La boxe est un sport janséniste — Roland Barthes

Culture Boxe

Angelo Dundee parle d’Ali

Par    le 29 septembre 2010

En 1960, à son retour de Rome, le nouveau champion olympique des lourds, Muhammad Ali, vire son coach Archie Moore et engage un certain Angelo Dundee qui l’accompagnera tout au long de sa carrière.

C’est Dundee qui, en octobre 1974 à Kinshasa, recommande à son poulain d’éprouver un Foreman trop habitué à terminer ses combats de manière expéditive.

Bref, Angelo Dundee connaît son Ali sur le bout des doigts. Et il en parle.

Sur son talent :

Muhammad avait tout : il était naturellement talentueux. Sa vitesse et ses réflexes étaient incroyables pour un poids lourd. Talent, intelligence, courage, il avait tout. Mais c’étaient surtout son style unique et sa personnalité qui le rendaient si spécial. Il a été le premier gros à bouger. Il a été la première superstar à parler. Il n’y a qu’un Ali. Il a changé le concept de la boxe.


Sur sa défense :

Au top, Ali avait des réflexes qui le rendaient intouchable. Il évitait les coups, les mains basses, en jouant avec son buste.

Sur son menton :

Il faut avoir à l’esprit qu’il a combattu de sacrés puncheurs, surtout lors de la deuxième moitié de sa carrière : Frazier, Foreman, Shavers. Je n’étais pas spécialement content qu’il encaisse si bien car ces coups, il les aurait évité quelques années avant. Je préférais quand nous ne savions pas qu’il encaissait si bien. Bien sûr je le pressentais. C’est son cœur qui lui permettait de si bien résister aux coups. Je l’ai su contre Sonny Banks au début de sa carrière. Au premier round, Sonny a placé un crochet gauche si puissant qu’il a mis KO Muhammad. Il s’est réveillé en heurtant le sol, s’est relevé et a envoyé Sonny au tapis le round suivant avant de l’arrêter quelques rounds plus tard. C’est là que j’ai compris que j’avais affaire à un grand.

Sur sa force :

Il faut voir ce que Muhammad a fait à Liston alors qu’il n’était pas complètement formé. Il a maîtrisé des gars qui étaient connus pour leur force. Il était beaucoup plus fort que ce que les gens pensaient.

nicolas@zeisler.fr

Angelo Dundee parle d’Ali

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>