La boxe est un sport janséniste — Roland Barthes

Culture Boxe

Bernard Hopkins sent Floyd

Par    le 10 avril 2015

bernard-hopkins

Le vieux sage a parlé. Alors écoutons-le.

Là-bas, en France, veillez à monter le son de votre réveil. Ne vous en faites pas pour moi, du côté de Buenos Aires, il sera à peine minuit. L’heure idéale pour s’envoyer un litre de Quilmes en avalant un kilo de viande.

Mais revenons à nos moutons. Ce bon vieil Hopkins annonce un début de combat fracassant :

Pendant six rounds, peut-être un peu moins, ce sera une tornade. Connaissant Pacquiao, il va tenter de noyer Mayweather sous une pluie de coups. Si Floyd survit à ce début de combat, il a partie gagnée.

Gros défi donc pour l’Américain :

Mayweather va devoir s’adapter. Faire en sorte d’avoir un temps d’avance sur Pacquiao.

D’autant que pour Hopkins, Pacquiao sera dans la forme de sa vie :

Oubliez le combat contre Marquez. Pacquiao s’est simplement découvert au mauvais moment. Vous pouvez récupérer d’un KO, en particulier si c’est le fait d’un seul coup. Ce sont les combats où vous êtes dominé qui vous tuent. La douleur ressentie pendant douze rounds ne vous quitte plus.

À Floyd de jouer, donc :

Floyd devra en faire plus que d’habitude. Pacquiao va le tenir sous pression toute la nuit. La clé ? Le jab de Floyd et son art du contre. Tout est possible mais je vois Floyd sur décision controversée.

Plus que trois semaines à tirer, les gars…

NZ

Bernard Hopkins sent Floyd

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
  1. Samir dit :

    The Alien speaks the truth !