Il peut bien courir, mais il ne peut pas se cacher — Joe Louis

Culture Boxe

Cotto is back

Par    le 7 juin 2010

Cotto avait tout prévu, même l’épilation des aisselles…

Samedi soir, Miguel Angel Cotto a battu Yuri Foreman par arrêt de l’arbitre au 9e round.

Avec la ceinture WBA des moyens, le Portoricain empoche un titre mondial dans une 3e catégorie de poids. Joli !

Une fois n’est pas coutume, Cultureboxe a eu du nez en annonçant un nouveau Cotto la veille du combat.

Droit comme un i, mobile, incisif et solide sur ses appuis, notre favori a régalé un Yankee Stadium tout acquis à sa cause.

Bien plus petit que Foreman, Cotto a, malgré tout, remporté la bataille du jab et progressivement pris le contrôle du combat grâce à de puissantes séries au corps et à la face de son rival.

Big up à Yuri Foreman qui sort tout de même grandi de cette première défaite. Pas verni, il a fait face aux coups du sort avec brio. Monté sur le ring avec un genou douloureux, réminiscence d’une vieille blessure due à une chute de vélo datant d’il y a près de 15 ans, il a perdu son meilleur atout – la mobilité – en cours de route.

Au 7e, son genou lâche deux fois pour autant de séjours au tapis. Foreman boitille de plus en plus et devient une cible facile pour les coups de massue de son rival. Il tente de répliquer courageusement mais le frappeur portoricain est imprenable à ce jeu là.

Au 8e, jugeant que les carottes sont cuites, son coin jette la serviette afin de lui éviter les coups inutiles. Cotto lève les bras, le ring est envahi mais l’arbitre, Arthur Mercante Jr, ne l’entend pas de cette oreille : il vide le ring et demande à Foreman s’il veut continuer.

C’est oui et les deux hommes reprennent pour la 9e reprise. Foreman claudique de plus en plus et son adversaire clôt le spectacle d’un terrible crochet au corps.

Cotto est à nouveau champion du monde et on a hâte de revoir Foreman sur ses deux genoux.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=Ohuty7v8c0A&hl=fr_FR&fs=1&rel=0]

Pour voir le combat en entier c’est sur tsb.net que ça se passe.

nicolas@zeisler.fr

Cotto is back

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>