La boxe est un sport janséniste — Roland Barthes

Culture Boxe

Samedi soir, l’Anglais David Haye (24 victoires dont 22 KOs, 1 défaite) défendra sa ceinture WBA des lourds contre son compatriote Audley Harrison (27 victoires dont 20 KOs, 4 défaites) à la MEN Arena de Manchester.

Pour son quatrième combat chez les lourds, l’ancien tombeur de Jean-Marc Mormeck devrait s’imposer easy face à un adversaire plutôt pataud qu’il a abreuvé d’insultes pendant toute la préparation (voir Haye vs. Harrison, bientôt la bataille d’Angleterre).

Avec 88% de ses combats terminés avant la limite, David Haye est un technicien qui en a dans les poings. Et dans le slip : celui qui fut mannequin chez Versace a révélé son petit secret au journal L’équipe :

Six semaines avant un combat, je m’interdis toute éjaculation. Ni manuelle, ni assistée. Le plus dur, ce sont les deux premières semaines. Après, on prend le pli… Je pars habiter loin de ma compagne. L’être humain est bien plus dangereux quand il a besoin d’un partenaire. Comme un tigre affamé et solitaire. Si vous le gavez et lui offrez des femelles…

Depuis qu’il a 16 ans, l’Anglais fonctionne sur ce mode moine-soldat :

La seule fois où j’ai rompu cette discipline, face à Carl Thompson, j’ai perdu. C’est peut-être une coïncidence mais je préfère ne plus prendre le risque.

Le lendemain des combats, en revanche, l’Anglais revit :

Là, j’avoue que c’est un peu…animé. C’est le retour à la vie…

nicolas@zeisler.fr

David Haye « comme un tigre affamé et solitaire »

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>