The man who has no imagination has no wings — Ali

Culture Boxe

Golovkin, d’un cheveu

Par    le 19 mars 2017

Golovkin-Jacobs_Hoganphotos-770x524

Daniel Jacobs a tenu parole.

Hier soir au Madison Square Garden, il a laissé la trouille au vestiaire. Même après avoir éprouvé la puissance de Gennady Golovkin. Au 4e round, l’Américain s’est ainsi retrouvé le cul par terre sur un enchaînement du Kazakh. Il s’est relevé, a attendu que l’arbitre compte jusqu’à neuf, avant de reprendre le combat. GGG avait laissé passer sa chance d’écourter les débats. Il a touché avec son jab, certes. Mais, il s’est montré bien incapable d’accélérer et de mettre Jacobs hors d’état de nuire. Il faut dire que ce dernier a réalisé une seconde moitié de combat épatante. Il a esquivé les bombes de Golovkin. Il a peu à peu imposé son jab. Et s’est même permis quelques accélérations bien senties.

Difficile de scorer un combat aussi serré. Les juges ont donné le match au Kazakh (114-113, 115-112 et 115-112). Une première fois pour Golovkin qui n’était jamais allé au bout d’un douze rounds. Les qualités de Jacobs l’ont rendu à sa condition de mortel. A 34 ans, peut-être que le poids des années commence à se faire sentir. Ou simplement que ce n’était pas son soir.

Réponse lors de la revanche ?

NZ

Golovkin, d’un cheveu

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>