La boxe est un sport janséniste — Roland Barthes

Culture Boxe

La boxe en chiffres

Par    le 31 mars 2015

vintage-boxing
L’histoire de la boxe est riche, fourmillante, enivrante. Les hommes y sont souvent pathétiques, les records élastiques, les chiffres cabalistiques. Il est bon de faire le tri. Nous l’avons fait pour vous en recoupant maintes sources et nous vous proposons ci-dessous un tour d’horizon inédit. Il doit vous permettre de devenir incollable au… ring-pursuit, face aux observateurs les plus aigus de la planète.
Les invaincus
- Jimmy BARRY (USA, champion du monde des « coqs » de 1897 à 1898) : 68 combats (dont 3 championnats du monde), 59 victoires dont 40 avant la limite, 9 nuls de 1891 à 1899.
- Jack McAULIFFE (USA, champion du monde des légers de 1886 à 1894) : 47 combats (dont 7 championnats du monde), 42 victoires dont 33 avant la limite, 5 nuls, de 1884 à 1897.
- Rocky MARCIANO (USA, champion du monde des poids lourds de 1952 à 1955) : 49 combats (dont 7 championnats du monde), 49 victoires dont 43 avant la limite de 1947 à 1955.
- Laszlo PAPP (Hongrie, champion d’Europe des moyens de 1962 à 1964) : 29 combats (dont 7 championnats d’Europe), 27 victoires dont 15 avant la limite, 2 nuls de 1957 à 1964.
- Terry MARSH (Angleterre, champion du monde IBF en 1987) : 27 combats (dont 2 championnats du monde), 26 victoires dont 10 avant la limite, 1 nul, de 1981 à 1987.
- Ji-Won KIM (Corée du Sud, champion du monde IBF des « super coq » de 1985 à 1986) : 18 combats (dont 5 championnats du monde), 16 victoires dont 7 avant la limite et 2 nuls de 1982 à 1986.
- Ricardo LOPEZ (Mexique, champion du monde des « pailles » puis des « mi-mouches » de 1990 à 2001) : 52 combats (dont 26 championnats du monde), 51 victoires dont 38 avant la limite, 1 nul technique, de 1985 à 2001.
Le plus grand nombre de combats livrés
463, Len WICKWAR (Angleterre, mi-lourd) de 1928 à 1947.
La plus longue série de victoires consécutives
180 (175 victoires, 2 nuls et 3 sans décision), Hal BAGWELL (Angleterre, poids léger) de 1938 à 1948.
La plus longue série de victoires consécutives depuis le début d’une carrière
101, Jimmy WILDE (Pays de Galles, champion du monde des « mouches »), de 1910 à 1915.
La carrière la plus longue
33 ans, Roberto DURAN de 1968 à 2001 de l’âge de 16 ans à 50 ans (Palmarès final : 119 combats, 103 victoires dont 69 avant la limite, 16 défaites).
Le plus grand nombre de championnats du monde livrés
37, Julio-Cesar CHAVEZ (Mexique, des « super-plumes » aux welters) de 1984 à 2001 (31 victoires, 2 nuls, 4 défaites).
Le plus grand nombre de championnats du monde gagnés
31, Julio-Cesar CHAVEZ (Palmarès final : 111 combats, 104 victoires sont 85 avant la limite, 2 nuls, 5 défaites).
Le plus grand nombre de défenses consécutives d’un même titre mondial
25, Joe LOUIS.
Le règne le plus long
11 ans 8 mois, Joe LOUIS, champion du monde poids lourds du 22 juin 1937 à mars 1949 (Palmarès final : 71 combats, 68 victoires dont 54 avant la limite, 3 défaites).
Le règne le plus court
33 jours, Tony CANZONERI (USA), champion du monde des super-légers du 21 mai au 23 juin 1933.
Le plus grand nombre de rounds en championnat du monde
334, Emile GRIFFITH (Iles Vierges) lors de 24 combats pour un titre de 1961 à 1976.
Le combat le plus long
110 rounds (7 heures, 19 minutes), Andy BOWEN et Jack BURKE (poids légers) font match nul le 6 avril 1893 à la Nouvelle-Orléans.
Le championnat du monde le plus court
45 secondes, entre Al MCCOY (USA, challenger, vainqueur) et George CHIP (USA, tenant du titre) le 7 avril 1914 à Brooklyn (USA) pour le titre des moyens.
Le plus jeune boxeur professionnel
13 ans, Alberto « Baby » ARIZMENDI (Mexique) le 11 octobre 1927 à Laredo, Texas (carrière de 1927 à 1942 : 109 combats, 70 victoires dont 12 avant la limite, 13 nuls, 26 défaites).
Le champion du monde le plus jeune
17 ans et demi, Wilfred BENITEZ (Porto-Rico) qui devient champion du monde WBA des super-légers le 6 mars 1976 à San Juan en battant le Colombien tenant du titre Antonio Cervantes aux points en 15 rounds.
Le plus grand nombre de knock-down dans un championnat du monde
14, entre le sud-africian Vic Toweel et l’Anglais David O. Sullivan (les 14 fois c’est celui-ci qui est allé au tapis) le 2 décembre 1950 à Johannesbourg (Victoire de Toweel par arrêt de l’arbitre au 10e round).
Le plus grand nombre de knock-down en un seul round
9, dans le premier round entre Jack Dempsey (1 fois au tapis) et Luis Firpo (8 fois), le 14 septembre 1923 au Polo-Grounds de New-York (Dempsey vainqueur KO 2e).
Le plus grand nombre de KO dans une carrière
141, Archie MOORE (USA, mi-lourd) en 229 combats (194 victoires) de 1936 à 1963.
Le plus grand nombre de KO consécutifs
44, Lamar CLARK (USA, lourd) de 1958 à 1960 (Palmarès final : 49 combats, 46 victoires dont 45 avant la limite, 3 défaites).
Le KO le plus rapide: 11 secondes, Al COUTURE bat Ralph WALTON le 23 septembre 1946 à Lewiston (USA).
Le champion du monde le plus lourd
Primo CARNERA (Ita) 122 kilos (pour 1m97), le 1er mars 1934 à Miami pour la deuxième défense de son titre contre Tommy Loughran, mi-lourd qui pesait ce jour-là 83 kilos (Pour 1m82) ! Victoire de Carnera aux points.
Le professionnel le plus lourd à être monté sur un ring : 148 kilos, Ewart POTGIETER (2m18)
Le champion du monde le plus léger
43,5kg, Jimmy WILDE (Pays de Galles, champion des poids « mouches »).
Le professionnel le plus grand à être monté sur un ring
2m23, Jim CULLY (124kg).
Le champion du monde le plus petit
1m50, Netmoï VORASINGH (Thaïlande), champion WBC des « mi-mouches » (49kg) en 1978.
La plus importante différence de poids dans un combat
63 kilos, entre Bob FITSZIMMONS (79 kg pour 1m82) et Ed DUNKHORST (142kg pour 1m90), le 30 avril 1900 à New-York (Fitszimmons vainqueur KO 2e round).
La plus grande affluence pour un championnat du monde
132 275 spectateurs (billets de 800 à 4000F), le 20 février 1993 au Stade Aztèque de Mexico pour le championnat du monde des poids légers entre Julio-Cesar CHAVEZ (Mexique, tenant du titre) et Greg HAUGEN (USA). Victoire de Chavez par arrêt de l’arbitre au 5e round (le 16 août 1941 à Milwaukee, le combat Tony Zale-Billy Pryor a rassemblé 135 132 spectateurs mais l’entrée était gratuite).
Champion du monde avec le plus petit nombre de combats
3, Saensak MUANGSURIN (Thaïlande) le 15 juillet 1975 à Bangkok, qui bat le tenant du titre l’Espagnol Perico Fernandez par arrêt de l’arbitre au 8e round.
Challengers d’un titre mondial à leur premier combat professionnel
Pete RADEMACHER (USA), battu au 6e round par Floyd Patterson pour le titre des lourds (22 août 1957 à Seattle) ; Rafael LOVERA (Paraguay) battu au 4e round par Luis Estaba pour le titre des « mi-mouches » WBC (13 septembre 1975 à Caracas).
Le premier combat télévisé(mais non diffusé)
4 avril 1938, championnat de Grande-Bretagne des mi-lourds entre Len HARVEY et Jock MCAVOY à l’Harringay Arena de Londres.
Le premier championnat du monde télévisé
29 septembre 1944, championnat du monde des « plumes » entre Willie PEP (USA, tenant du titre, vainqueur aux points) et Chalky WRIGHT (Mexique) à New-York.
La première fois que trois femmes ont jugé un championnat du monde
29 avril 1989, lors du championnat des super-légers WBA entre Juan-Martin COGGI (Argentine, vainqueur aux points) et Akinobu HIRANAKA (Japon) à Vasto en Italie.
La première fois que deux jumeaux ont été champions du monde simultanément
9 mai 1988, jour ou le Thaïlandais Kaokor GALAXY est devenu champion du monde WBA des « coqs ». Son frère jumeau, Kaosaï détenait alors le titre WBA des « super mouches » depuis quatre ans.
Année de création du protège dent
1902, par un dentiste londonien du nom de Jack MARKS. Le premier boxeur à l’utiliser fut le poids welter anglais Ted « Kid » LEWIS (Gershon Mendeloff de son vrai nom ; carrière de 1909 à 1929 ; 2 fois champion du monde en 1915 et 1917).

Réalisé par J.-P. OYARSABAL pour La Dépêche du Midi
Merci à Kévin pour la retranscription.
La boxe en chiffres

Tags ////

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>