La boxe est un sport janséniste — Roland Barthes

Culture Boxe

Pacquiao à la Maison Blanche

Par    le 18 février 2011

Washington D.C, 13h, le 15 février. La rumeur enfle dans le quartier du Capitole. Manny Pacquiao, octuple champion du monde de boxe et député de la province de Sarangani, serait sur le point de rencontrer Barack Obama à la Maison Blanche.

Quelques heures plus tôt, il a été reçu comme un prince au congrès américain. Invité par Harry Reid, le sénateur du Nevada qu’il avait soutenu lors des élections de mi-mandat, il n’a pas manqué d’encourager les membres du congrès à se procurer des places pour son combat, le 7 mai prochain au MGM Grand de Las Vegas contre Shane Mosley.

Après cette matinée bien remplie, Pacquiao, sa nouvelle coupe de cheveux et sa femme Jinkee, mettent bien le cap sur la Maison Blanche. Manny patiente tranquillement au feu rouge lorsqu’un automobiliste freine violemment en l’apercevant. Résultat des courses : trois voitures sur le carreau, aucun blessé à déplorer et des fans ravis de voir l’idole philippine en chair et en os.

Trente minutes après l’incident le couple Pacquiao pénètre dans le bureau ovale. Très intimidée Jinkee Pacquiao ne pipe mot. Manny, quant à lui, parle basket avec le Président, confessant un faible pour les Lakers alors que son interlocuteur est plutôt fan des Bulls.

Coté boxe, il est peu probable que l’homme le plus puissant du monde puisse se déplacer au MGM Grand le 7 mai prochain mais Bob Arum, présent pour l’occasion, tente de lui refourguer la formule deluxe du combat en Pay Per View (54,95$).

C’est le président des États-Unis, mais également un citoyen comme un autre, donc il devra payer pour le show.

Quelques photos plus tard, c’est l’échange des cadeaux. Pacquiao, classique, dégaine la paire de gants dédicacée mais c’est Barack qui remporte le prix de l’originalité avec deux sacs de M&M’s frappés du sceau présidentiel.

A la sortie les deux hommes se prennent chaleureusement dans les bras, comme s’ils avaient prévu de se revoir. Nous on parie que dans moins de 10 ans, Pacman reviendra à la Maison Blanche en tant que président des Philippines.

Christian Mpanzu

Pacquiao à la Maison Blanche

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>