La boxe est un sport janséniste — Roland Barthes

Culture Boxe

Que fait la Team Solide ?

Par    le 10 janvier 2017

souleymane-cissokho

Rio est déjà loin. L’heure est venue de remettre le bleu de chauffe. OK mais où en sont nos champions ?

A la recherche d’un coach, le champion des super lourds, Tony Yoka a trouvé chaussure à son pied. Une pointure même : l’Américain Virgil Hunter. Le Français devrait s’entraîner à San Francisco dans la salle de celui qui est aussi l’entraîneur d’Andre Ward, récent champion unifié des mi-lourds. Niveau diffuseur, Tony Yoka a signé un contrat de quatre ans avec Canal +. Son premier combat devrait avoir lieu mi-mai. La promotion sera assurée par l’organisation de Richard Schaefer. Un happy end bienvenu après cinq mois de négociations.

 Lire « Chapeau la Team Solide »

Mathieu Bauderlique, médaillé de bronze en mi-lourd, a signé quatre ans avec Malamine Koné. Il devrait boxer quatre à six fois dans l’année. A commencer par le 21 janvier à Levallois contre le Belge Matingu Kindele (32 ans, 9 victoires, 5 défaites). Un retour à la normale pour le natif d’Hénin-Beaumont qui a déjà fréquenté les tapis professionnels entre 2011 et avril 2016 pour 10 victoires en autant de combats.

A l’affiche de la même réunion, Souleymane Cissokho n’a pas choisi la facilité. Il devait faire ses débuts contre l’Arménien Viguen Gulnazarian (34 ans, 11 victoires, 2 nuls), finalement blessé. Il boxera contre l’Ukrainien Artem Karpets (32 ans, 21 victoires, 4 défaites). Un gros morceaux pour un six rounds qui promet. A noter que le médaillé de bronze à Rio a créé sa propre société, SC Agency, et ne s’est engagé avec aucun promoteur. Il devrait tester les services de Malamine Koné ou de Sébastien Acariès. Avant de céder aux sirènes de Mayweather Promotions ?

Christian M’Billi, éliminé en quarts par le futur vainqueur, le Cubain Arlen Lopez, a signé chez le Canadien Yvon Michel et disputera son premier combat pro le 9 février au casino de Montréal. Il rejoint une écurie de cadors pour progresser aux côtés du champion WBC des mi-lourds Adonis Stevenson, du Roumain Lucian Bute, ex champion IBF des super-moyens, et du Russe Artur Beterbiec, n° 2 IBF des mi-lourds.

Elie Konki (52 kg) et Hassan Amzile (-64 kg) devraient rester amateurs. Estelle Mossely (championne des -60 kg) fait une pause d’au moins un an. Sarah Ouhramoune (médaille d’argent chez les -51 kg) prend sa retraite. Sofiane Oumiha (médaille d’argent en -60kg) et Paul Omba (-91 kg) rejoignent la franchise WSB de Brahim Asloum.

NZ

Que fait la Team Solide ?

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>