La boxe est un sport janséniste — Roland Barthes

Culture Boxe

Ça bouge chez les welters

Par    le 15 juin 2010

Comme au temps des Hagler, Leonard, Hearns et Duran, la division des poids welters (147 lbs) a repris des couleurs !

Même les poids lourds, catégorie reine devenue simple groupement de géants patauds et robotiques, ne peut rivaliser avec Pacquiao, Mayweather, Cotto, Mosley, Bradley, Margarito, Paul Williams, Berto et consorts.

Tous ces hommes sont au top de leur forme et évoluent aux alentours des 147 lbs montant et descendant de catégorie au gré des contrats et des adversaires disponibles. Etat des lieux.

Manny & Floyd

Les deux meilleurs boxeurs pound for pound se cherchent en vain depuis que Floyd est revenu aux affaires. Jusque-là les négociations ont achoppé sur des questions de test antidoping.

Apparemment Pacquiao aurait fini par accepter les exigences de Mayweather. Mais ce dernier parlerait de retraite anticipée, à 32 ans… Eric Woerth, fais quelque chose !

Les alternatives : Cotto, Berto

Si, une fois de plus, le Big Fight tombe à l’eau, Miguel Cotto et Andre Berto sont à l’affut pour récupérer Manny ou Floyd.

Cotto a l’expérience : il a affronté Margarito, Pacquiao, Mosley et vient de gagner la ceinture de champion du monde WBA des moyens en battant Yuri Foreman aka n’a qu’un genou.

Désormais dirigé par Emanuel Steward, Cotto est chaud pour retrouver ses deux uniques bourreaux : Manny Pacquiao et surtout Antonio Margarito. La victoire de ce dernier reste d’ailleurs entachée de soupçons liés aux  bandes plâtrées retrouvées dans ses gants lors de son combat suivant, contre Sugar Shane Mosley.

Berto, quant à lui, peut compter sur sa jeunesse et son enthousiasme. L’Haïtien sort d’une victoire convaincante face à Carlos Quintana mais n’a toujours pas affronté de réelle opposition. Ce devait être le cas au début de l’année, avec un combat prévu contre Shane Mosley, mais le tremblement de terre en Haïti en a décidé autrement, Berto mettant sa carrière entre parenthèses pour aider son île.

Aujourd’hui, il se dit prêt à défier Miguel Cotto en 147 ou 154 lbs.

Le papy : Shane Mosley

Bon, Sugar a déjà donné : défait par Floyd le 1er mai dernier, le boxeur de Los Angeles a fait son âge, 38 ans.Après avoir empoché un dernier gros chèque et affronté les meilleurs (Floyd donc mais aussi Cotto, Margarito, Wright, Oscar De La Hoya,…). Bref, Mosley n’a pas grand chose à gagner à traîner plus longtemps sur les rings.

Les Mexicains : Margarito, Chavez Jr, Alvarez, Morales…

Comme souvent, ils sont légion et prêts à tout casser !

Margarito, d’abord. De retour de suspension pour une sombre histoire de bandes plâtrées, le vilain petit canard noir de la boxe voudrait bien se mesurer à Manny ou retrouver Miguel Cotto. Ça tombe bien, ils ont tous les 3 le même promoteur…

Chavez Jr : Julito doit d’abord se défaire de l’Irlandais John Duddy, le 26 juin à San Antonio. Ensuite, il devrait se mesurer, enfin, à une opposition digner de ce nom (Cotto, Margarito ?). Pas trop tôt après 40 combats…

Saul Canelo Alvarez : notre rouquin porte-bonheur n’a pas froid aux yeux et réclame Pacquiao. Cultureboxe préférerait le voir d’abord contre un adversaire de calibre inférieur, au hasard : Chavez Jr. Il y a un temps pour tout !

Morales, devenu obèse, voudrait retrouver Pacman pour un 4e combat. Très mauvaise idée…

L’évité : Paul Williams

Il faut être 2 pour faire un combat et Paul est souvent tout seul : c’est cela d’être une longue liane musclée qui prend deux têtes à tous ses rivaux potentiels. En attendant, Paul est toujours là, au cas où…

L’outsider : Timothy Bradley

Le champion WBO des super légers monte en welters pour défier l’Argentin Carlos Abregu. S’il gagne, il rentre dans la course ; on parle déjà de Manny, Berto et Mosley. Sa vitesse et son explosivité mériteraient d’être vues dans cette nouvelle catégorie.

nicolas@zeisler.fr

Ça bouge chez les welters

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
  1. fire-r dit :

    D’accord avec tout ce qui est écrit! Un billet plein de clairvoyance et de style, une fois de plus! A quand la société de promotion Zeisler pour le renouveau du Noble Art français?