La boxe est un sport janséniste — Roland Barthes

Culture Boxe

C’est presque officiel : sauf coup de théâtre, le 13 novembre prochain, Manny Pacquiao (51-38 KOs-3-2) combattra Antonio Margarito (38-27 KOs-6) pour la ceinture WBC des poids super welters dans un lieu restant à déterminer.

Que les choses soient claires, ce combat n’a pas grand intérêt : le meilleur boxeur en activité affronte un adversaire certes plus grand et plus lourd mais d’une lenteur problématique et encore rouillé par une longue période d’inactivité.

Il y a près de deux ans, suite à une victoire époustouflante obtenue aux dépens de Miguel Cotto, le mexicain était pourtant le boxeur le plus redouté du plateau. Depuis, le KO encaissé devant Sugar Shane Mosley et la découverte de bandes plâtrées dissimulées dans ses gants sont passés par là.

Après avoir purgé une suspension d’un an pour tricherie, Margarito a fait un retour peu convaincant en s’imposant aux points face au limité Roberto Garcia (28-2) en mai dernier.

Au-delà de l’intérêt ou du manque d’intérêt sportif, Pacquiao vs. Margarito pose un problème moral.

Le petit canard noir de la boxe mérite-t-il d’empocher un chèque astronomique en se mesurant au philippin ? Depuis son retour, il n’a rien prouvé  et, en trichant ou tentant de tricher, il a joué avec la santé de ses adversaires.

Mais voilà, Bob Arum, qui promeut les deux hommes, aime rester en famille : après la raclée infligée par Pacquiao à Miguel Cotto et le non-match remporté face à Joshua Clottey, il ne reste plus grand monde dans l’écurie et Margarito apporte avec lui son contingent de fans mexicains.

De plus, Pacquiao vs. Margarito est marketable à souhait. C’est l’opposition  caricaturale du Bien et du Mal, et quitte à ce que le mexicain se remplisse les poches en se faisant passer à la moulinette par Pacman, autant assister au massacre.

De fait, le spectacle devrait être au rendez-vous car, peu importe l’adversaire, Margarito charge tête baissée.

Pour la petite histoire, le dernier à avoir tenté pareille approche contre Manny, Ricky Hatton, avait subi un terrible KO au 2e round (KO de l’année 2009) et pris sa retraite dans la foulée.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=kW3wlojDK_k&hl=fr_FR&fs=1]

nicolas@zeisler.fr

Pacquiao, Margarito, le Bien, le Mal

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>