Il peut bien courir, mais il ne peut pas se cacher — Joe Louis

Culture Boxe

Dimanche 9h30, Gymnase Max Rousié, 75017.

Gueule de bois, scoot, périph sous la pluie, autant dire que les envoyés spéciaux de Cultureboxe ont connu des matins plus faciles lorsqu’il se pointent à Porte de Saint Ouen pour couvrir le 8eme de finale du championnat d’Île de France senior (75kg) d’Omar Drame, la star du Boxing Club des Halles.

Salle déserte, yeux cernés, on se dit qu’Omar a intérêt à l’emporter sous peine de terribles représailles.

Pour ne rien gâcher à l’ambiance festive, la réunion commence avec 45 minutes de retard, scoring machines en panne. Penauds, les officiels dégainent stylos et bouts de papiers.

10h15, Omar ouvre le bal. Venu en masse, le kop du Boxing Club des Halles accompagne l’entrée du champion d’un  timide « Omar, Omar, tes supporters sont là ! ».

Le combat est intense. Omar démarre pied au plancher et met tout de suite la pression. Il la maintiendra pendant les 9 minutes réglementaires. Victoire aux points. Serrée mais méritée. Rendez-vous la semaine prochaine, même endroit même heure pour les quarts de finale.

Il n’y a qu’un vainqueur mais plusieurs perdants. Le prochain adversaire est fausse patte. Les gauchers de la salle s’attendent à vivre une semaine difficile…

nicolas@zeisler.fr

8e de finale d’Omar Drame, championnat d’Île de France seniors

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>