La boxe est un sport janséniste — Roland Barthes

Culture Boxe

L’intelligence du boxeur

Par    le 5 avril 2010

Il y a deux types de combattants : le boxeur et le puncheur.

Le puncheur

Il soulève l’enthousiasme des foules massées près du ring. A coups de KO. On se souvient de lui. Fatigué, dominé, le frappeur sait qu’il a dans les poings la puissance pour abréger le combat à tout moment.

Le boxeur

Le boxeur est un fin technicien qui évolue dans un univers où rien ne lui est pardonné. Il est tenu à la perfection : l’intelligence, la maîtrise de l’espace, les réflexes et une condition physique parfaite sont ses atouts. Si l’un vient à manquer, le châtiment est immédiat. Le boxeur ne peut faire l’économie du jab ni se laisser aller dos aux cordes. Pire, il n’a pas le punch pour punir les erreurs de son adversaire. Sa victoire est un travail de longue haleine.

L’intelligence du boxeur

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>