Il peut bien courir, mais il ne peut pas se cacher — Joe Louis

Culture Boxe

Bradley, tête dure

Par    le 3 février 2011

Samedi dernier, à Détroit, Timothy Bradley (27-0, 11 KOs) a franchi un bel obstacle dans sa progression vers les sommets en se défaisant de Devon Alexander (21-1, 13 KOs), par décision technique au 10e round.

Les deux meilleurs super légers américains misaient gros sur ce combat : les ceintures WBO et WBC, leur invincibilité et sans doute une chance d’unifier la catégorie contre Amir Khan (24-1, 17 KOs), champion WBA et récent vainqueur de l’Argentin Marcos Maidana (29-2, 27 KOs).

L’opposition de style promettait, elle s’est révélée soporifique. On craignait les coups de tête, les deux hommes – Bradley - en particulier – étant connus pour plonger en avant sur certains de leurs coups, le combat a été arrêté à la 10e reprise, Alexander s’estimant incapable de continuer après plusieurs chocs de tête.

Ce dernier a reçu une volée de bois vert suite à sa prestation, jugée trop prudente avec une boxe manquant d’impact, trop amateur. Don King, son ébouriffant promoteur, l’a d’ailleurs crucifié en conférence de presse, l’accusant d’avoir jeté l’éponge alors qu’il pouvait aller au bout.

Cela dit, Tim Bradley a mérité sa victoire, se montrant déterminé et résolument offensif. Le combat terminé, il a continué à faire le spectacle devant les micros, pourrissant Alexander : « Si c’est ça le top niveau, c’est vraiment faible« . Pas de pitié pour les loosers.

Victoire en poche, le natif de Palm Springs s’est livré à un exercice très en vogue actuellement : défier Manny Pacquiao et Floyd Mayweather. Avant, il faudra sans doute se coltiner Amir Khan, et au regard de la dernière performance de l’autre protégé de Freddie Roach (Lire l’article Yes he Khan !), cela risque d’être une autre paire de manches.

Voir le combat sur Tout-sur-la-Boxe.

nicolas@zeisler.fr

 

Bradley, tête dure

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 
  1. thibault dit :

    J’ai été hyper déçu de ce combat ! Bradley a été propre, comme a son habitude, mais je le soupçonne de se jeter volontairement crâne en avant vers les arcades de ses adversaires… Ca fait quand même la 3ème ou 4ème fois là ! Et soit dit en passant, je ne le trouve pas flamboyant.

    Mais alors Alexander, vraiment, honte à lui ! Il n’a même pas tenté quoi. C’était une unification, la chance de sa vie, préserver son invincibilité, faire un pas vers les Khan, Pacquiao et Floyd, mais non. Le mec n’a pas voulu, se disant sûrement que c’était pas son jour et qu’il y a toujours la close de revanche pour se rattraper… Franchement sa petite coupure était ridicule, qu’il aille mater les combats de Gatti, Ward, Vargas, Corrales ou Castillo et qu’il en prenne de la graine.

  2. Je suis d’accord avec toi pour Alexander. Pour Bradley, je ne sais pas : il est quand même beaucoup plus petit que ses adversaires et donc obligé de rentrer tête en avant. J’aimerais bien qu’il combatte un type de sa taille pour voir ce qui se passera…