La boxe est un sport janséniste — Roland Barthes

Culture Boxe

Clemente Russo est à l’écran le même que sur le ring : talentueux, insolent, déterminé. Des griffes de la mafia napolitaine aux Jeux Olympiques de Pékin, son histoire est atypique. Elle nous est racontée par Roberto Saviano, célèbre écrivain-anti mafia, et adaptée au cinéma en Italie.

« Tatanka », pour les nostalgiques de « Danse avec les loups », cela signifie « Bison » en Lakota Sioux.  Un clin d’œil au tatouage qu’arbore le transalpin sur son flanc et à son style très offensif sur le ring. Dans le rôle principal, inspiré de sa vie, Clemente Russo  livre une performance remarquée. Car si d’innombrables acteurs se sont intronisés boxeurs au grand écran, rares sont les pugilistes à avoir osé l’expérience inverse…

Lire la suite sur le Ring & la Plume.

Entre boxe et mafia, par Roberto Saviano

Let's get ready to rumble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>